Alignement ADN/ARN - Espace Galilée® Espace Avalon - Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® - Tania - Irame - Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - Chemin des Morettes 3 CH-1867 Ollon +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - +41 79 327 94 65

Espace Carrel & Espace Avalon
Aller au contenu

Alignement ADN/ARN

Dossier Guérison > Thérapies Quantiques

Dans sa phase quantique, il est bon de noter que le corps physique dispose d’une excellente fluidité qui permet l’harmonisation du corps et de l’esprit. La pensée intuitive est amenée à maturité et à son point d’évolution par le neuropeptide qui accompli  le rôle de transformateur, à cette enseigne le quantum agit de la même manière au cœur de l’Univers. La pensée intuitive fait naître le neuropeptide à son contact par un agent neurochimique. C’est une transformation qui lieu au cœur de la matière et de l’antimatière.   A l’image de l’espace intergalactique, le corps humain dispose, toute proportion gardée, du même espace vide. Il est bon de se rappeler  que les particules subatomiques sont séparées par le vide et  l’atome dispose  d’un espace vide à 99.99%.


En véhiculant le quantum au travers des hyperespaces  multidimensionnels dont je dispose pour l’opération thérapeutique, je  synchronise mes cellules cérébrales qui m’offrent alors un million de cellules et de neurotransmetteurs pour me permettre d’agir au sein de la salle de contrôle qui coordonne mon système neurophysique.  Alors apparaisse des photons (quantum de lumière) qui ne pourront  être divisés en de plus infimes particules, qui vont me permettre d’agir au cœur de la structure inter dimensionnelle de l’être.  


Cette pratique permet d’atteindre le point précis où a lieu la transformation de la pensée en molécules.  Dans cet espace de vacuité infinie les photons se transforment en ondes lumineuses,  ne disposant d’aucune masse, la nature quantique de cette lumière offre toute forme de possibilités nouvelles. Nous opérons un saut quantique au cœur de la matière en mettant en inter reliaison corps et esprit, ce qui va nous autoriser  à créer un phénomène quantique pour obtenir un résultat positif parfois étonnant. Par l’émergence des photons au travers de l’espace cosmique, nous atteignons le monde caché des particules élémentaires et des forces fondamentales qui agissent  sur l’univers caché de l’esprit.

Dans l’hologramme de l’être apparaissent trois ADNl’ADN humain, l’ADN terrestre (Agartha)  et l’ADN cosmique qui se coordonnent au point de transformation en associant les différents messages provenant du monde quantique et destiné à agir au cœur de chaque cellule en se projetant sous forme de neuropeptides , d’hormones et d’enzymes.


Les diapasons corporels émettent un champ de résonnance qui s’attache aux parois cellulaires sous forme de récepteurs à l’écoute des différents espaces qui sont à sa portée. Par l’ADN, nous avons la capacité de dominer les espaces temps pour produire à chaque instant de nouveaux possibles durables et d’entrer en connections  avec le programme de  l’ADN personnel qui nous confie parfois le planning de vie. En dépassant le niveau des atomes, nous commençons à  subdiviser l’ADN en électrons, protons et quanta  qui permettent  de produire un évènement quantique.

Dans cet espace quantique, il s’avère que matière et énergie proviennent de la vacuité infinie dépouillé de matière et d’énergie. La vie jaillit à cet instant en divisant les particules dans cet espace,  les physiciens qualifient cet état originel de singularité, appelé également construction abstraite qui ne se trouve aucunement limité par le temps et l’espace, car elle est une compression multidimensionnelle  contenue dans l’expansion de l’univers. L’on trouve cette explication dans la théorie du Big Bang. En pénétrant cet espace infini, nous entrons dans un système qui organise la matière et l’intelligence ainsi que la matière et la forme.


Dans cette nouvelle dimension nous sommes en dehors de l’espace temps, dans l’ici et maintenant, sans limites qui ne se trouve ni dans le passé, le présent et le futur. En utilisant les accélérateurs à particules gigantesque de la physique quantique nous entrons dans un champ de résonnance, nous permettant d’extraire de la zone  un nouvel  océan de possibilités, dans lequel tout réagit à la vitesse de l’éclair aux injonctions de la Force. Au cœur de l’être, le niveau quantique est simplement l’extension du neuropeptide, que nous fabriquons par centaines dans l’organisme tout entier.

Nous pouvons émettre la théorie suivante que chacune de nos cellules est à même de fabriquer toutes ces substances, car en notre corps pensant nous réunissons la création et l’expansion de l’intelligence.  Dans la mécanique quantique de l’organisme humain, nous arrivons dans la zone où le corps tout entier est organisé et coordonné pour pouvoir profiter des molécules intelligentes non inertes, ce qui va offrir la possibilité aux milliards de bits d’ADN de notre organisme de fusionner dans une seule et grande molécule d’ADN. Tous les évènements quantiques surviennent de l’intérieur et de l’extérieur de l’espace multidimensionnel. Nous disposons de trous noirs dans lesquels la matière et l’énergie disparaissent, nous les appelons les portes de l’oubli. C’est dans ce dernier espace, que j’effectue l’effacement des mémoires temporelles et intemporelles de l’être.


Retourner au contenu